Rencontres du printemps

Là où je croyais être il n’y avait personne

Cie Shindô

Les traités de la perdition – Volet 2

Perdus Bert et Ange, sont à la recherche d’une idole : Marguerite Duras. Petit à petit, les fantômes surgissent sur les traces de Marguerite, Anais se perd au point que Bertrand se demande si Anais n’est pas en réalité Marguerite. À la façon de leur idole, ils écrivent une histoire : C’est l’histoire d’une sœur qui aime son frère. La sœur avoue au frère son amour et, aux confins de l’interdit, ils vont tout risquer jusqu’à tenter l’inconcevable : la perte totale de leur identité.

 

Conception et jeu Anais Muller & Bertrand Poncet

Dramaturgie Pier Lamandé

Scénographie Charles Chauvet

Lumière Diane Guérin

Musique Antoine Muller et Philippe Veillon

Vidéo Romain Pierre

 

Coproduction Théâtre de la Passerelle – Scène Nationale de Gap, Théâtre d’Arles, Théâtre du Bois de l’Aune -Aix en Provence, La Comédie de Picardie Avec le soutien de la Chartreuse – Centre national des écriture du spectacle, de la région PACA, du département des Bouches-du-Rhône, de la DRAC PACA et de la SPEDIDAM.

 

© Charles Chauvet

TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers - Scène Nationale

mercredi15/03 à 21h00
jeudi16/03 à 21h00

Durée 1h15