Café de la pensée
Rencontres d'automne

Au café de la pensée

Au Café de la pensée, le Méta invite celles et ceux qui le souhaitent à débattre d’une thématique initiée par un.e invité.e du CDN. La première rencontre est confiée à Thomas Bruckert, Docteur en études théâtrales et codirecteur du parcours de Master Assistanat à la Mise en Scène à l’Université de Poitiers.

 

Pourquoi (peut-on) haïr le théâtre ?

 

Georges Banu : « Aucun autre art ne se trouve remis en question en tant que pratique générale, les artistes oui, mais jamais l’art ; personne ne dira qu’il rejette la musique, on pourra formuler des affinités, Schubert plutôt que Schumann ; personne ne contestera la peinture ou la littérature. On peut choisir Proust aux dépends de Thomas Mann, Manet aux dépends de Monet… Chaque art en particulier reste incontestable. À l’exception du théâtre qui, lui, suscite des refus ou des passions en tant qu’art lui-même, par-delà les artistes. » (Amour et désamour du théâtre)

 

L’objet de ce café de la pensée sera de discuter de haine du théâtre : peut-on avoir de bonnes raisons de détester cet art ? Pour répondre à cette question, on partira des expériences personnelles, individuelles de spectateurs, en posant au public et participants deux questions simples :

 

  1. À la condition que vous en pensiez du mal, que pensez-vous du théâtre contemporain ?
  2. À la condition que vous en pensiez du mal, quelle image et opinion avez-vous des artistes de théâtre ?

Méta QG

jeudi20/10 à 18h00

Durée estimée 1h30