Les processus artistiques du Méta se ramifient en plusieurs branches : Résidences, tentatives, processus courts et longs, rencontres, collectages, formes atypiques, tandems, terrains de partages… À l’image des tiges aériennes d’un rhizome, végétation souterraine et horizontale dont les racines émettent des bourgeons qui s’élèvent du sol, les ramifications puisent dans la création, s’influencent les unes les autres jusqu’à trouver quelques lignes de solidité qui émergent et permettent de se donner des rendez-vous artistiques et d’inventer des partages.


Arpentages


ARPENTER LE TERRITOIRE : UNE PRÉSENCE NOMADE DE LA DANSE • Processus de 3 saisons • Cartographier la ville de Poitiers • Cie Ex Nihilo

Arpenter, c’est à la fois mesurer la superficie d’un terrain (agraire principalement) et c’est parcourir à grand pas, à grandes enjambées, un territoire. Ce n’est pas flânerie ou errance, il y a une intention et de la détermination. Pour la Cie Ex Nihilo, c’est l’intention de découvrir, de repérer et de révéler l’invisible et l’insolite. C’est le faire, pendant 3 saisons, à la rencontre des habitant.e.s, à la découverte de Poitiers, de ses associations et des professionnel.le.s de l’action sociale ou de la politique de la ville. C’est élaborer un répertoire sous formes de conversations, entretiens, films, photographies, dessins, écrits et danse en immersion in situ. Pour raconter la ville et ses trajectoires jusqu’à une déambulation finale à la découverte d’une ville recomposée, fantasmée, rêvée. 

Saison 21/22 temps : Phase qui permet de collecter interviews, documents d’archives, films, pour établir une première carte de la ville, arbitraire, sensible, irrationnelle. 

Arpentages

ARPENTER LE TERRITOIRE :
UNE PRÉSENCE NOMADE
DE LA DANSE
• Processus de 3 saisons
• Cartographier la ville de Poitiers
• Cie Ex Nihilo

Arpenter, c’est à la fois mesurer la superficie d’un terrain (agraire principalement) et c’est parcourir à grand pas, à grandes enjambées, un territoire. Ce n’est pas flânerie ou errance, il y a une intention et de la détermination. Pour la Cie Ex Nihilo, c’est l’intention de découvrir, de repérer et de révéler l’invisible et l’insolite. C’est le faire, pendant 3 saisons, à la rencontre des habitant.e.s, à la découverte de Poitiers, de ses associations et des professionnel.le.s de l’action sociale ou de la politique de la ville. C’est élaborer un répertoire sous formes de conversations, entretiens, films, photographies, dessins, écrits et danse en immersion in situ. Pour raconter la ville et ses trajectoires jusqu’à une déambulation finale à la découverte d’une ville recomposée, fantasmée, rêvée.