Les processus artistiques du Méta se ramifient en plusieurs branches : Résidences, tentatives, processus courts et longs, rencontres, collectages, formes atypiques, tandems, terrains de partages… À l’image des tiges aériennes d’un rhizome, végétation souterraine et horizontale dont les racines émettent des bourgeons qui s’élèvent du sol, les ramifications puisent dans la création, s’influencent les unes les autres jusqu’à trouver quelques lignes de solidité qui émergent et permettent de se donner des rendez-vous artistiques et d’inventer des partages.


# tandem keti irubetagoyena et catherine dorion


TENTER, RÉUSSIR, ÉCHOUER AUJOURD’HUI

Au cours des saisons 21/23, Keti Irubetagoyena, metteuse en scène, pédagogue, directrice de la recherche au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et Catherine Dorion, autrice, slameuse, comédienne, chroniqueuse radio, et députée à l’Assemblée Nationale du Québec, exploreront le thème « Tenter, réussir, échouer aujourd’hui ». De leurs échanges naîtra à l’automne 23 un texte polyphonique qui sera repris dans le cadre d’une performance collective à distribution tournante, et mettra en regard à la fois des questions philosophiques et les mécanismes du jeu de l’acteur.trice.

En collaboration avec le festival Bruits de Langues – Saisons 22/23/24

Tandems

Le Méta initie la rencontre de femmes artistes de différentes générations. Réunies en tandems, elles s’engagent dans un processus artistique qui témoigne de leur vision des choses. De leurs partages adviennent des formes artistiques diverses et libres : création pour plateau, texte, objet, témoignage, film, performance, etc. Pour les premières collaborations, Le Méta ouvre le processus à des femmes artistes qui vivent à Poitiers ou qui y travaillent
depuis quelques années.
D’autres tandems viendront se rajouter au fil des saisons.